Parkour 34 le Forum de l'AMP
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 Le Bonheur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Genesis
Traceur
Traceur
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 31/05/2009
Age : 31
Localisation : La ou le vent me porte....

MessageSujet: Le Bonheur   Jeu 3 Déc - 14:54

Voici un ptit texte qui a etait ecrit il y a quelques années, ca fait un moment que je le chercher sur le net pour le partager...
et forcement je l'ai retrouver dans les archives de PK.NET lol.

Loin de tout, j'enfile ma paire de basket et je sors. Je fais un petit footing pour m'échauffer, dans le froid qui m'encercle. Je pourrais avoir froid mais je suis bien, le fait d'être dehors me rend l'existence plus heureuse. Je commence ensuite après quelques étirements à faire des petits passes muraille. Le fait d'être en extérieur, avec un temps aussi doux, le fait de regarder la nature, mon environnement, me rend le plus heureux du monde. En haut du mur que je viens de monter, personne ne me voit, mais je vois tout. La vue est splendide, et d'en haut je peux voir la texture du mur, que personne n'a pu voir avant moi. Un cadeau du ciel que tout Traceur se doit d'apprécier. La nature qui nous entoure est une chance. Je me suspend au mur pour descendre, et ensuite je me jète rapidement en arrière. Pour amortir le choc, je fais une roulade, dans l'herbe verte. Je la sens frôler mon corps, je pose mes mains a terre en fin de roulade. En me relevant j'ai été si proche de cette herbe, de cette terre, que cela me suffit. Chaque contact avec un obstacle me conduit à penser que nous avons oublié au fur et à mesure de l'évolution d'apprécier ce qui nous entoure. Il me suffit d'un mur pour être heureux. Qui aurait cru 10 ans auparavant qu'un mur aurait suffit au bonheur d'un homme ? A mon bonheur. Ne faire qu'un avec l'obstacle, appréhender l'environnement comme un de ses descendants les plus direct et non pas comme un de ses constructeurs, voilà ce qu'est le Parkour. Aucun mot ne s'échappe de ma bouche, aucun mot n'a envie de sortir de ma bouche. Quelque fois le bonheur ne s'explique pas par la parole, il se vit pleinement. Partager ce sentiment ? Bien sur que j'en ai envie, mais malheureusement je ne peux pas le transmettre comme ça, tout serait si facile. Aucun bruit dehors, tout le monde est chez soi, sauf moi. Le froid ne me dérange pas, au contraire, ce froid mélangé au soleil qui se lève fait apparaître un léger brouillard qui donne une impression de lueur, comme dans un rêve. Ce rêve je le vis les yeux ouverts, à chaque fois que je fais du parkour. Loin des cris de tous ceux pour qui le parkour est synonyme de gloire, loin de leur compétition et de leur inconscience, Je pratique avec un petit groupe d'amis désormais. Soudés, nous avons tous la même relation à l'obstacle, la même passion qui nous fait vivre. Je n'ai pas honte de dire que je pourrais pleurer en regardant du parkour. Un contact avec une barrière suffit à me faire ressentir à quel point le parkour est une chance. A la lecture de ce que j'écris vous allez pensez qu'une relation d'amour me lie au parkour. Vous avez raison. Le parkour me fait mal de temps en temps, mais surtout il me rend tellement heureux, que je n'arrêterai de pratiquer pour rien au monde. Les sensations ressenties lors d'un entraînement sont si pures et si intenses, que je ne comprends pas pourquoi certains passent à côté de celles ci en transformant leur entraînement en un course à la performance, une course aux médias. En quoi les médias pourraient ils retranscrire le parkour ? Le spectateur peut il sentir le vent sur lui pendant qu'il est supposé être seul, à plusieurs mètres au dessus du vide, se concentrant sur un saut de bras ? Tout ce petit monde ne cherche que du spectaculaire, de l'artificiel, des roulades en intérieur. La nature s'offre à nous pour notre plus grand bonheur, et la première chose à laquelle nous pensons est de l'oublier en quête d'un bonheur éphémère fait de liasses de billet ? Encore une fois l'argent rend l'homme aveugle. Semblables à des hommes en costumes/mallette à qui ils ne veulent pas ressembler, il s'efforcent de croire qu'ils ne sont pas enfermer dans un système qui se sert d'eux, ils s'efforcent de croire qu'ils ne sont pas comme ces gens qui vont s'enfermer dans un bureau pour travailler. Plus personne ne prend le temps d'apprécier les choses si belles de la vie. Le parkour nous en offre l'occasion, il nous donne la chance de regarder la nature d'un tout autre œil, d'un œil acteur plus que spectateur. Je rentre chez moi, il est déjà tard, la tête pleines de couleurs, de senteurs … La senteur du bois de l'arbre sur lequel je suis monté, la couleur d'une plante ou coule la rosée, etc … Après avoir pris une douche je m'allonge dans mon lit, et aux vues de ma journée je sais que ma nuit sera bonne.


Anonyme


Si vous aussi, vous voulez faire partager votre passion pour le parkour n'hésiter pas. et ce par quelques média que ce soit...
faite tourner.


Amicalement.
Genesis.
++
Revenir en haut Aller en bas
Baptiste.
Traceur
Traceur
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 17/09/2010
Age : 26
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Le Bonheur   Dim 14 Nov - 15:19

Merci beaucoup de l'avoir partagé !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/Bucketheadcube
 
Le Bonheur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» *Billyderf*J'ai enfin trouvé mon bonheur"un fastback&am
» Le bonheur sur 3 roues !
» JE N'OUBLIERAI JAMAIS CES MOMENTS DE BONHEUR!!!!!!!!!!!!
» pour le bonheur de Sam.
» un mec qui augmente la masse de bonheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de l'AMP :: Partie publique :: Discutions libres-
Sauter vers: